Axxima Logo

Types de systèmes biométriques

Les systèmes biométriques font référence à la technologie qui utilise des caractéristiques physiques ou comportementales uniques pour identifier et authentifier les individus. Il existe deux types principaux de systèmes biométriques :

  1. Biométrie physique, et
  2. Biométrie comportementale.

La biométrie physique s'appuie sur les caractéristiques physiques uniques d'un individu pour authentifier son identité. Les exemples les plus courants sont les empreintes de pouce, la reconnaissance faciale, la numérisation de l'iris et les empreintes vocales. Ces systèmes biométriques comparent les données physiques capturées à l’ensemble d’informations biométriques d'un individu pour confirmer son identité.

La biométrie comportementale est basée sur la modélisation du comportement unique d'un individu. Il peut s'agir, par exemple de la saisie vocale, de la vitesse de frappe, des mouvements de la souris et même de la façon de marcher d'un individu. La biométrie comportementale analyse ces schémas pour créer un profil propre à l'individu et qui peut être utilisé pour authentifier son identité.

Quels sont les risques biométriques pour une entreprise?

La technologie d'authentification biométrique a rapidement gagné en popularité ces dernières années en raison de la promesse d'une sécurité accrue et d'une plus grande commodité. Cependant, comme pour toute nouvelle technologie, ces systèmes ne sont pas sans risques, comme indiqué ci-dessous.

Atteinte à la sécurité des données et de la vie privée

L’atteinte à la sécurité des données constitue l'un des risques biométriques les plus importants pour les entreprises. Le vol ou le risque de compromettre l’intégrité des données biométriques peut avoir de graves conséquences pour une entreprise et ses clients, notamment l'usurpation d'identité, la fraude financière et l'atteinte à la réputation. Les pirates informatiques peuvent cibler les données biométriques pour voler des informations personnelles qui peuvent être utilisées à diverses fins par des acteurs malveillants.

Par exemple, en 2019, le service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis a annoncé qu'un sous-traitant avait subi une atteinte à la sécurité des données , compromettant des dizaines de milliers de données de reconnaissance faciale de voyageurs. Cette violation a suscité des inquiétudes quant à l'utilisation des données biométriques par le gouvernement et aux mesures de sécurité mises en place pour les protéger.

Fraude

Another risk associated with biometric systems is fraud, including spoofing and identity theft.

Un autre risque associé aux systèmes biométriques est la fraude, incluant l’usurpation d’identité et le vol d’identité. Le vol d’identité consiste à voler les données biométriques d'une personne et à les utiliser pour accéder à des informations sensibles ou mener des activités frauduleuses. L'usurpation d'identité implique l'utilisation de fausses données biométriques (comme une fausse empreinte digitale ou un masque facial) pour tromper un système et l'amener à authentifier un utilisateur non autorisé.

Par exemple, en 2018, un groupe de fraudeurs en Chine a été pris en flagrant délit d'utilisation de "deepfakes" pour créer une fausse société-écran, puis a émis des factures fiscales d'un montant de plus de 76 millions USD. Les fraudeurs utilisaient une application pour manipuler des images achetées sur le marché noir et créer des "deepfakes vidéos", donnant l'impression que les visages ouvraient la bouche, hochaient la tête et clignaient des yeux afin de déjouer le système de contrôle de détection de vivacité.

Manque de précision

Le manque de précision est un autre risque biométrique important pour les entreprises. Les systèmes biométriques s'appuient sur des données précises pour authentifier les utilisateurs, mais des erreurs peuvent se produire pour diverses raisons, notamment des problèmes techniques et des changements dans les caractéristiques physiques ou comportementales d'un individu. Des données biométriques inexactes peuvent donner lieu à de faux négatifs, lorsqu'un utilisateur autorisé se voit refuser l'accès, ou à de faux positifs, lorsqu'un utilisateur non autorisé se voit accorder l'accès.

En 2019, un groupe de chercheurs a découvert que certains systèmes de reconnaissance faciale étaient plus susceptibles de mal identifier  les personnes autochtones, noires et de couleur (PANDC) ainsi que les femmes, ce qui soulève des inquiétudes quant à la partialité potentielle de ces systèmes.

Défaillances du système

Enfin, les défaillances des systèmes sont un risque important de la protection biométrique pour les entreprises. Les systèmes biométriques peuvent connaître des problèmes techniques ou des dysfonctionnements qui peuvent entraîner des pannes d'accès ou des temps d'arrêt. Cela peut être particulièrement problématique pour les entreprises qui dépendent des systèmes biométriques pour des opérations ou des services critiques.

En 2019, il a été révélé que Suprema, une société de sécurité responsable du système de verrouillage biométrique Biostar 2, a subi une atteinte à la sécurité des données ayant entraîné l’accès public d’une grande quantité de données biométriques. Suprema est utilisée par des sociétés de défense, des banques et les forces de police du Royaume-Uni. Les informations divulguées comprenaient des données de reconnaissance faciale, des mots de passe et des noms d'utilisateur. Il a été découvert que la base de données de Biostar 2 n'était pas cryptée, en grande partie.

Comment mitiger les risques biométriques dans votre entreprise

Les entreprises doivent prendre des mesures pour atténuer les risques associés à la biométrie et garantir une utilisation sûre et responsable des données. Les principaux mécanismes à cet effet sont les suivants :

Des mesures de sécurité robustes

La première étape pour atténuer les risques de la protection biométrique consiste à mettre en œuvre des mesures de sécurité robustes pour se protéger contre les atteintes à la sécurité des données et les cyberattaques.

Voici quelques exemples : s'assurer que les données biométriques sont cryptées et stockées en toute sécurité, limiter l'accès aux données sensibles et surveiller régulièrement les systèmes pour détecter d'éventuelles menaces à la sécurité. Les entreprises devraient également mettre en œuvre des processus d'authentification à plusieurs facteurs et envisager d'utiliser les données biométriques en combinaison avec d'autres facteurs d'authentification, tels que les mots de passe ou le numéro d’identification personnel.

Contrôle de la qualité des systèmes en place

Un autre élément clé de l'atténuation des risques biométriques est la garantie de l'exactitude et de la qualité des données biométriques. Les entreprises doivent mettre en œuvre des contrôles et des audits réguliers pour s'assurer que les systèmes biométriques fonctionnent comme prévu et que les données sont exactes et à jour.

Il s'agit notamment de surveiller les changements dans les données biométriques (par exemple, vieillissement ou blessure) qui pourraient avoir une incidence sur la précision du système.

Mettre en place un plan d'urgence

Les entreprises devraient élaborer un plan d'urgence en cas de défaillance du système ou d’atteinte à la sécurité des données. Il s'agit notamment de mettre en place des processus d'authentification, de secours et de disposer d'un plan permettant de réagir rapidement et efficacement en cas d'incident.

Assurance

Comme aucune stratégie n'est infaillible, les entreprises devraient envisager de souscrire une assurance pour se protéger contre l'impact financier d'une atteinte à la sécurité des données ou d'une cyberattaque.

Il existe différents types d'assurance qui peuvent fournir aux entreprises une protection sur le site en cas d'incident, y compris une couverture pour les frais légaux, les dommages et autres coûts associés à une cyberattaque.

Quelle couverture d'assurance existe-t-il pour les pertes causées par les risques de protection biométrique ?

Aucune entreprise n'est totalement à l'abri des cybermenaces, même si elle investit dans des mesures de sécurité. Même si le système est solidement sécurisé et que les meilleures pratiques sont en place, il existe toujours un risque d’une atteinte à la sécurité des données ou d'une attaque des systèmes biométriques d'une entreprise.

Certains types d’assurance peuvent fournir une protection supplémentaire contre l'impact financier de tels incidents. En voici quelque exemple :

Assurance cyberrisques

L’assurance cyberrisques est un type d'assurance qui peut couvrir les pertes résultant d'une atteinte à la sécurité des données ou d'une cyberattaque.

Ce type d'assurance peut couvrir les coûts associés à la perte ou au vol de données biométriques, y compris les frais légaux, les règlements ou les jugements et autres dépenses. Les polices d'assurance cyberrisques peuvent également couvrir les pertes d'exploitation résultant d'une atteinte à la sécurité des données ou d'une cyberattaque.

Si les données biométriques d'une entreprise sont volées ou compromises lors d'une cyberattaque, la cyberassurance peut couvrir les coûts liés à l'enquête sur la faille de sécurité informatique, à la notification des utilisateurs concernés et à la restauration des systèmes de l'entreprise.

Les polices d'assurance cyberrisques peuvent également couvrir les demandes d'indemnisation résultant d'une cyberextorsion ou d’attaques de rançongiciels. Par exemple, si les données biométriques d'une entreprise sont prises en otage par des cybercriminels qui demandent une rançon en échange de la libération des données, la cyberassurance peut couvrir le paiement de la rançon et les dépenses associées. La cyberassurance peut également couvrir les atteintes à la réputation résultant d'une atteinte à la sécurité des données ou d'une cyberattaque.

Assurance erreurs et omissions technologiques (E&O)

L’assurance E&O technologiques est conçue pour protéger les entreprises qui fournissent des produits et des services liés à la technologie contre les réclamations pour négligence professionnelle, erreurs ou omissions et autres risques reliés.

Ce type d'assurance peut couvrir les pertes résultant de réclamations selon lesquelles un système biométrique n'a pas fonctionné comme prévu ou n'a pas respecté une certaine norme de performance. Par exemple, si un système d'authentification biométrique tombe en panne et qu’il entraîne une atteinte à la sécurité des données, les utilisateurs concernés pourraient intenter une action en dommages et intérêts.

Assurance responsabilité des administrateurs et des dirigeants (A&D)

Les polices d'assurance administrateurs et dirigeants protègent les administrateurs et les dirigeants contre les réclamations pour actes illicites tels que le manquement à une obligation fiduciaire ou à la négligence. Dans le contexte des risques biométriques, l'assurance A&D peut fournir une couverture pour les réclamations contre une entreprise et ses dirigeants résultant d'une mauvaise manipulation des données biométriques.

L'assurance responsabilité A&D peut également fournir une couverture pour les réclamations découlant de violations de la réglementation. Par exemple, s'il s'avère qu'une entreprise a enfreint les règles de protection des données relatives aux données biométriques, les personnes concernées ou les organismes de réglementation peuvent poursuivre l'entreprise en justice pour obtenir des dommages et intérêts. L'assurance A&D peut couvrir les coûts associés à ces poursuites.

Assurance responsabilité du fabricant

L'assurance responsabilité du fabricant ou l’assurance responsabilité de produits est une sorte d'assurance qui peut couvrir les entreprises qui fabriquent et vendent des technologies biométriques. Ce type d'assurance peut protéger les entreprises contre les réclamations dont leurs produits ont causé des dommages ou des blessures à des tiers.

Dans le contexte des risques biométriques, l'assurance de la responsabilité du fabricant peut couvrir les réclamations résultant de la défaillance ou du mauvais fonctionnement des technologies biométriques.

Vous cherchez une assurance pour protéger votre entreprise contre les risques biométriques?

Il existe plusieurs types de polices d’assurance pour protéger les entreprises contre les pertes financières potentielles résultant des risques biométriques. Afin de déterminer quelles couvertures vous conviennent, une évaluation des risques uniques de votre organisation vous aidera à choisir les polices d’assurance appropriées. Avec les protections appropriées en place, les entreprises peuvent atténuer ces risques et se concentrer sur l’exploitation des avantages que la technologie biométrique peut offrir.

Il est important de travailler avec un courtier d’assurance expérimenté qui comprend la complexité des risques biométriques et qui peut travailler avec vous pour identifier et évaluer les risques de votre organisation afin de vous aider à choisir les options de couverture les plus appropriées pour votre entreprise.

Si vous êtes propriétaire d’une entreprise et que vous cherchez à atténuer les risques biométriques et à protéger vos actifs, n’hésitez pas à contacter les experts en risques et en assurance d’Axxima. En tant que courtiers d’assurance expérimentés, nous vous aiderons à trouver les polices d’assurance adaptées aux besoins de votre entreprise et nous vous conseillerons sur la gestion efficace des risques biométriques. Contactez l'équipe d'Axxima dès aujourd’hui pour discuter de vos besoins en assurance.

Scroll Top
fr_CAFR